cet air de rien

Anna Urli-Vernenghi

Nicolas Grimaldi – Métamorphoses de l’amour

tenter de comprendre comment il est possible à un individu de découvrir son identité dans ce qui l’unit à l’autre (…)
La question n’en est pas moins paradoxale : comment peut-on avoir son identité hors de soi ? Comment ce qui me fait le plus profondément moi peut-il être hors de moi !

Précédent

Sei Shônagon

Suivant

la clarté

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :