La corrida à Valence : le taureau mortellement atteint ne s’effondra pas devant le torero, mais fit d’abord, lentement, quelques pas de côté, se détourna de celui qui l’avait tué et tomba à la renverse sur le sol ; j’ai failli me mettre à pleurer

Le poids du monde