Quand la pluie tombait en rafales
Sur notre petite maison
Nous étions à l’abri du mal,
Blottis auprès de la raison.

La raison est un gros chien tendre
Et c’est l’opposé de la perte
Il n’y a plus rien à comprendre,
L’obéissance nous est offerte.

Donnez-moi la paix, le bonheur
Libérez mon coeur de la haine
Je ne peux plus vivre dans la peur,
Donnez-moi la mesure humaine.

Non réconcilié