Confinée, je déconfine dans les placards, où s’entassent albums photos et tutti quanti. Parmi les boîtes, une ovale. J’ouvre. Plein de tirages de la vie d’avant… je regarde. Ce qui me plaît, voyez-vous, c’est que mon regard reste dans le présent, je ne suis en rien nostalgique. Il m’arrive d’avoir de la peine évidemment, d’être dans le manque, mais les pieds et le regard restent bien dans ce foutu présent, heureusement.
Ma main trouve ce tirage aux couleurs quelque peu passées. Je porte mon beau manteau marron, celui qu’Urli m’avait offert une fois que Laura lui eut dit, Maman n’a rien à se mettre. La photo a été prise en Normandie, dans la campagne, à l’arrière de Deauville. J’aime mon regard clair sur lui. Urli.