cet air de rien

Anna Urli-Vernenghi

La gourmandise

Catherine, alors, me lâche pas avec ça. Un point d’écriture. Ecris, non plus sur cette histoire que tu ne veux pas oublier, sur laquelle tu reviens sans cesse, comme s’il n’y avait que ça. C’est ridicule. Ta vie est un roman. Ta mère est un roman. Ta grand-mère est un roman. Urli est un roman. Clem est un roman. Ecris.
Coincée sur son île faute d’avion, elle ne peut revenir à Paris qu’en juin. En attendant, elle a essayé de faire une séance avec moi via écrans. Ce n’est pas aussi performant que dans son bureau, ça fonctionne quand même. Je suis en désaccord avec elle sur ce point d’écriture. Elle insiste. Je résiste. Je lui propose alors un marché. Je passe un accord avec elle, qui ne veut plus que j’écrive sur ma petite histoire sur laquelle je reviens sans cesse. Je veux, moi, avant son retour, terminer d’écrire ma petite histoire sur laquelle je reviens sans cesse.
Une promesse.
C’est pas simple de dire vraiment Adieu. C’est pas simple d’écrire Fin.
Même si on s’est trompé. Même si on a coloré l’histoire, par délice.
Un sentiment, qu’est-ce que c’est au fond ? Un truc qu’on peut froisser à la va-vite, comme un papier de bonbon qu’on jette à la poubelle ? Un bonbon trop sucré auquel il faut renoncer, sinon gare… J’ai toujours le goût du bonbon.
C’est ça qui me fait aligner les mots sur ma petite histoire sur laquelle je reviens sans cesse. La gourmandise.

*

Précédent

La maison

Suivant

la liste

  1. Bennani

    C’ est pas simple d’ecrire fin. Je suis avec un roman que je n’arrive pas à terminer. L’idee de la fin s’ est présentée à moi, mais comment la formulé. On temps mort et qu’ il faut faire avec. Alors j’attends.

    • admin

      Alors là vous êtes sage. Revenez-y quand même… Essayez encore. Dites les choses à haute voix ça aide…

Répondre à Bennani Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :