cet air de rien

Anna Urli-Vernenghi

la liste

J’ai jamais été bonne pour faire des listes. Genre la liste de mes envies. À faire, etc… Mais là, avec ce qui se profile, je veux essayer, histoire de voir.
De quoi ne puis-je me passer au-delà de ce qui est vital ?
Double Vanille, le parfum aimé.
La crème Lauder et tout ce qui va avec.
Me maquille peu, donc c’est pas là le gros du problème, un blush, un mascara, roulez bolide.
Coiffeur. Désormais la boutique bleue, pour la blondeur. Cédric quelquefois pour la coupe et le plaisir,
Quand même, quelques livres nouveaux. Deux, trois par mois. Faut que je pense au Maubert d’ailleurs. Eviter les piles décourageantes.
Les fleurs. Une amie me suggère de prendre un abonnement avec Stanislas. J’y avais pas pensé…
Mes foutus jeans. J’ai ce qu’il faut en matière de boots et baskets.
Quand même, après trop d’années d’immobilisme, partir quelques jours à Venise, encore. Et pas à l’économie, jouer le jeu.
Deux trois jours au bord de la mer aussi. On ne s’est pas vu depuis longtemps.
Quelques restaurants avec les amies. Le Récamier et sa terrasse, surtout.
Une pizza à la marinara sur une table avec une nappe blanche.
Passer humer la boutique de Philippe Model. SANS RIEN PRENDRE.
Tenter le coup. Si craquage pour un si joli petit vase à deux francs six sous, n’en faire pas tout un plat.
Les carnets noirs Moleskine, ils ne coûtent pas grand chose.
Résister au sac Bottega. Absolument. J’ai ce qu’il faut. Je retourne d’ailleurs aux sources en ce moment et j’en suis fort aise.
Un toilettage par mois pour Erri.
C’est tout finalement.
– oh pétard, j’oubliais ! Le Moulin de la Lagune, un bon Pessac-Léognan… Soyons clair, pas tous les jours.
Du Champagne, du Champagne à fines bulles. Là aussi, disons deux par mois.

Je trouve que tout cela fait « petits bras »…
Petits bras.
Faire gaffe et basta en fait.
Oublie ton listing ridicule !

*



Précédent

La gourmandise

Suivant

Le geste simple

  1. Bennani

    Ecriture fluide mais très inspirante, à moins d’ecrire moi aussi ma liste.
    J’ ai tjrs aimé être confiné, un livre un dessin très peu l’aquarelle ou le fusain ,jamais la sanguine pourtant les maîtres dessinaient avec la sanguine. Le problème avec mes dessins il y a seulement le contour c’ est proportionné j’arrive à maîtrise ce concept. J’aimerai maîtriser le frottis son rendu est magnifique, majestueux.
    Il y a mes livres, bcp de lectures sont en retard. Il y a la poésie, la philo, les romans. Je veux lire tous mes livres avant de mourir

    • admin

      Bonjour ! en fait, je devrais vous dire bonsoir. Il est assez tard là quand je vous écris. C’est magnifique ce que vous dites. Dessinez, dessinez, dessinez. Mettez vos dessins sur twitter ou sur tout autre réseau que vous suivez. Faites-le, ça vous donnera l’obligation de continuer. Vous aidera à le faire. Quant aux livres, je crois qu’il y a un moment pour chaque livre. Il se peut qu’on ne le trouve pas ce temps. Et bien faut pas se prendre la tête. Vous vous prenez trop la tête. Laissez faire les choses. Vous en ferez plus vous verrez. Merci. À bientôt. Anna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :