cet air de rien

Anna Urli-Vernenghi

à la fois…

… il y a à la fois le plaisir de partir. Il y a à la fois cette foutue réticence à quitter ma maison. Carmina va-t-elle avoir le temps de bien arroser tous les pots ? À te lire, on pourrait avoir envie de te secouer. Toi, qui aimais tant préparer les valises, te laisser mener, comment as-tu accepter de devenir petit à petit frileuse, timorée ? Par exemple, cette idée que l’ascenseur demain, soudain, lui prenne l’envie de s’arrêter entre deux étages, pile au moment où je pars. — C’est ça être timorée.
À force de dire NON.
Et là, suis pleine de OUI en moi, je le sens…
François m’avait dit : Reine de Carreau. Tu vas retrouver ta fantaisie cette année… Il était temps, rajouta-t-il, tu devenais chiante avec tes fixations.
Cette fois, Erri m’accompagne ; je suis heureuse qu’il puisse renifler à son rythme lent les herbes du grand jardin où il va se trouver quelques jours.
Que quelques jours…
Une aventure pour moi.
Et puis en septembre, sans Erri, confiée à une gardienne adorable, partir avec Catherine pour Bastia. Elle veut tout me montrer. Je veux tout manger, sauf leurs gâteaux à la châtaigne. Je veux même me faire draguer par un Corse…
*
Je reste classique. Jamais deux sans trois.
Ridicule me dit François. Pas exact me dit Florian.
Moi, je le dis.
Venise……………..
*
Je ne prends pas valise, mais cette beauté de grande besace dorée de mon Philippe Model. Un côté voyage à la dérobade. J’aime bien. Le carnet jaune à picots. L’ordi rose. Peu de crèmes ou maquillage. Le parfum, toujours. Et le délicat petit chapeau gris pâle en papier du Musée Granet. Epatant contre le soleil du Sud.

*

Précédent

Une tendresse qui prend son temps

Suivant

Un clou chasse l’autre

  1. Bennani

    Écriture fluide avec un intérêt pour le quotidien le pré ce que rien. La vie est simple il faut la croquer comme elle est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :