C’est très étrange, puissant, dirai-je plutôt, quand vous vous entendez chantonner de nouveau, comme ça d’un coup, que vous vous surprenez à siffloter un p’tit air. À l’envi des p’tites chansons françaises telles Caravane, Au fur et à mesure, les Rita, Téléphone, j’ignore tout de ce qui se chante actuellement… Faudrait quand même que je m’informe.
Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Non, pas le Temps, comme on dit…
Des massages énergétiques, Les massages énergétiques de Siav.
C’est Catherine qui m’a donné ses coordonnées, il y a peu, le jour où j’ai renoncé à venir la voir tant j’étais épuisée, lasse. Siav est Vietnamienne, mais très parisienne de style. Elle arrive chez vous avec sa table de massage, son programme de Feedback, son énergie et sa gaieté communicative. Siav a trois enfants, dont une fille d’une quinzaine d’années qui souffre d’autisme. Elle a appris le Feedback dont on lui a dit les bienfaits pour lutter justement contre cet autisme. Et ça fonctionne. Alors Siav apprend, apprend…
Je ne connaissais que les massages des salons d’esthétique, tel Guerlain ou la cabine du petit salon au coin de la rue. Rien, mais rien à voir.
Pour un premier rendez-vous, Siav se donne une heure de plus pour vous écouter. Apprendre à vous connaître. Puis enfin, elle ouvre sa table. Etale ses douces couvertures, vous enveloppe avec. Elle vous met au chaud…
Pendant une heure et demi, Siav massera longuement les pieds, longuement, pour remonter lentement le long du corps, s’attardant sur le ventre, massant le cou, les épaules. Elle doit être épuisée à la fin d’une séance. Très vite, elle ne peut s’attarder, très demandée, elle doit partir. Alors Siav replie sa table, prend un verre d’eau, tout en parlant, souriant. Tu verras Anna, au bout de 4 séances, tu vas retrouver toute ta vitalité. J’en fais mon affaire.
Un amour de nana.

*