Comme convenu je suis donc retournée voir Nadia. Pas mal de monde dans la salle d’attente, une chaise sur deux occupée. En m’installant je vois qu’elle vient de publier un nouveau livre sur le circuit des méridiens du corps. Je le feuillette. Explications claires. Dessins explicites. Je me demande quand elle trouve ce temps pour écrire. Quand elle n’est pas à son cabinet elle soigne à l’hôpital. Quand elle part en vacances c’est pour enseigner dans les universités.
Quand elle entre dans la pièce où vous êtes installée, c’est le soleil qui entre avec elle. Questions/Réponses sur l’état des lieux du moment. J’aime bien quand elle m’apprend le sens de certains points d’acupuncture. Elle m’avait appris Le point de la mer calme, que j’aime absolument. Elle me connaît par coeur, me devine, et surtout me comprend. Parfois elle pique uniquement dans le dos. Là, Nadia pique ici, là, au niveau du front sur la tête le cou le ventre les jambes les pieds. Elle me pique alors les gros orteils — Je vais vous faire le point du Chocolat. J’adore l’idée… Un gamin aimait tellement le chocolat qu’il en fut écoeuré. Vous éviterez toute mal bouffe.
— Je vais vous faire le pendant, le point du Rejet. Vous allez rejetez idées noires et négativité. Elle fait alors ce geste magistral de la main, elle rejette : Va !
Avant de quitter la pièce, elle place une source de chaleur sur le plexus solaire, siège des émotions, pour réactiver une confiance en soi bringuebalante.
Je suis bien là, allongée, à attendre sous cette chaleur bienfaisante.
En revenant, Nadia me donne une feuille avec un régime drastique à suivre.
Ce n’est pas fini, on va pas se quitter comme ça, elle m’enfonce à la va-vite deux clous dans l’oreille. Un sourire. — Au revoir Nadia, merci….

*