J’ai donc vécu chez ma notaire la journée la plus surréaliste de ces derniers jours. Après la vente de l’appartement, le rendez-vous pour la promesse d’achat du nouveau lieu de vie.
Jusqu’ici tout va bien. Présentation. Politesse d’usage. Un thé ? Un café ? Un verre d’eau ?
Le papier n’existe pratiquement plus. Tout se fait par téléchargements. Ce que je peux comprendre et saisir. MAIS, le moment culte dirai-je, reste pour moi l’envoi de confirmation du contrat, via des Lettres Recommandées électroniques. Un grand moment.
Nous avons le choix de nous connecter pour les recevoir ces AR 24 par CODE À USAGE UNIQUE ou par CODE DYNAMIQUE.
Ah ! le code dynamique :
« Vous pouvez télécharger une application mobile comme : GOOGLE AUTHENTICATOR !
GOOGLE AUTHENTICATOR, on en rêve, ou FREE OTP, et scanner le QR CODE en bas de la feuille fournie.
Vous préférez le CODE À USAGE UNIQUE ? — Soit !
Pour cela vous allez utiliser les codes à 6 chiffres dans un ordre de a à t . Chacun d’eux n’est utilisable qu’une seule et unique fois. Vous n’oublierez pas alors de penser à rayer un code à usage unique déjà utilisé.
Mal à la tête ?
J’acceptai de passer par tous ces bidules puisque j’étais déjà loin de tout ça, rêvant sans complexe à ce petit salon d’hiver que nous voulons réaliser là-bas.

*