L’orage… C’est donc le premier que j’accueille dans cette nouvelle maison. Un dimanche de la mi-Mai. Il est 21 heures, et la pluie se fait régulière, assez puissante finalement. Erri, en petit chien peu habitué aux excès de la météo, regagne maintenant une des deux places préférées pour s’endormir. Je suis là, pas bien loin, aucune raison d’avoir peur, elle a mis un pyjama blanc, elle partira pas…
Qui n’a eu ces souvenirs délicieux d’après-midi d’été dans la chambre d’une maison aux volets entrebâillés, à deux, sous un drap de lin blanc, à écouter la pluie tomber. Nul besoin de Mozart, Beethoven…. Juste écouter ensemble la musique de cette pluie d’orage.

*